International › APA

Police ivoirienne: candidat au poste de DG du FPPN, Dr Koffi Brou promet le «changement»

Candidat au poste de directeur général du Fonds de prévoyance de la police nationale (FPPN) de Côte d’Ivoire, Dr Jean Claude Koffi Brou, médecin commissaire divisionnaire, promet le «changement» et doter la mutuelle d’un nouveau modèle économique et social à l’orée 2023.Pour déployer sa vision si ses confrères lui accordait leur confiance, à l’issue de l’Assemblée générale élective du jeudi 27 août 2020, Dr Jean Claude Koffi Brou, médecin commissaire divisionnaire de police, propose un ambitieux projet de management du FPPN. 

Manager chevronné, avec une vingtaine d’années d’expérience dans les domaines de la médecine et du management des organisations, Dr Jean Claude Koffi Brou, offre un Plan d’actions triennal 2020-2023, visant à « doter le FPPN d’un nouveau modèle économique et social à l’orée 2023 ». 

Dans une déclaration de candidature, il fait observer que « le FPPN traverse actuellement une période difficile symbolisée par une trésorerie en berne et le non-paiement des fins de contrats, allocations décès et Plan-Epargne Plus depuis quelques années », toute chose qu’ il veut améliorer.

« Aujourd’hui, notre fonds n’a pas une image reluisante auprès de nos dirigeants et des adhérents (…) notre fonds est devenu infréquentable ; c’est pour cette raison que je  propose plus qu’un projet de société, un plan d’actions triennal, un contrat social et économique pour redonner vie à notre mutuelle afin de garantir sa continuité d’exploitation », soutient-il.

Toutefois, ce contrat social et économique, « je le propose à tous les policiers de grades confondus », car « le FPPN a besoin à cet instant précis de son histoire d’un manager chevronné qui a fait ses preuves en santé publique et en management des organisations », promet-il.  

« Je suis le candidat de tous les policiers, le candidat de la justice sociale, le candidat d’une espérance nouvelle, le candidat d’une ambition collective de réussite sociale. Le candidat du changement », a-t-il ajouté. 

Sa seule boussole dans cette campagne, dira-t-il, est d’améliorer la vie sociale et économique des policiers de Côte d’Ivoire, tout en contribuant de façon efficace et efficiente à l’amélioration du cadre de vie des mutualistes. 

« Si je suis désigné Directeur Général du FPPN, je m’attacherai sous la responsabilité du Conseil d’administration à développer une politique originale en direction des mutualistes afin de changer le présent et construire le futur  », a-t-il poursuivi. 

Changer le présent, explique-t-il, signifie la mise en place dans la transparence et la confiance d’un comité composé de tous les acteurs pour le remboursement immédiat à partir de septembre 2020, des restes à payer concernant les produits facultatifs PEP / EFC et Allocation – décès de 2014 à août 2020. Et ce, avec un compte bancaire dédié qui sera crédité de 70 millions FCFA par mois par le FPPN. 

Dr Koffi Brou promet en outre le plafonnement des délais pour le paiement des factures des prestataires et fournisseurs ; et pour le remboursement des adhérents -souscripteurs aux produits facultatifs PEP/EFC et allocation décès (60 jours à compter de la date de réception des documents justificatifs) à compter du mois de septembre 2020. 

Il veut aussi impulser une nouvelle gestion du portefeuille « maladie-invalidité» par l’application effective du ticket modérateur (Tiers payant), ainsi que l’internalisation du portefeuille allocation de décès-Invalidité en vue de générer une valeur ajouté pour le FPPN d’un montant de 400 000 000 Fcfa par an.

À travers ce changement, il veut promouvoir une organisation périodique de Workshop et de formations à destination des policiers dans les préfecture ; Districts ;Commissariats de police pour mieux leur expliquer les mécanismes de gestion de leurs cotisations, les nouvelles modalités de paiements des EFC, PEP et autres allocations décès. 

« Changer le présent  veut dire l’application immédiate du caractère obligatoire de l’Epargne-Retraite dénommée « Entraide de Fins de Carrière » (EFC) pour tous les policiers en activité ; en vue de permettra au FPPN de générer plus de cent millions FCFA par mois et de respecter l’orthodoxie financière du FPPN », souligne Dr Koffi Brou. 

En tant que manager, Dr Koffi Brou veut la « réduction du train de vie du FPPN par la mise en place d’une nouvelle organisation structurelle et administrative grâce à l’adoption d’un nouvel organigramme et une forte implication du Conseil d’administration dans la gestion administrative et financière du fonds ».

Pour une administration de meilleurs soins aux policiers, il envisage de faire la réhabilitation médicale et psycho sociale du policier, de réorganiser et promouvoir des produits facultatifs du FPPN par la mise en application d’amendements prévus par la réforme des produits EFC, PEP et allocation – décès et des amendements prévus par la réforme des prestations médicales et sociales. 

Médecin commissaire divisionnaire de police, Dr Jean Claude Koffi Brou est titulaire d’un doctorat d’État en médecine de l’Université de Cocody (Abidjan), d’un Diplôme Universitaire en Maladies parasitaires et tropicales de l’Université Pitié Salpêtrière de Paris en France.

Il jouit également d’une double diplomation Universitaire Française & Américaine en Addictologie obtenue à l’Université Paris Sud-France et en Californie aux États-Unis d’Amérique.  


Commentaire

Bon plan
Publié le 05.04.2019

HOLGING

Immergée dans une vaste extension de paysages vierges terrestres et marins, d’une structure de base développée et d'un climat attrayant, la Guinée Equatoriale pourrait devenir…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut