International › APA

Sénégal : l’affaire des passeports diplomatiques à la Une

La décision de l’Assemblée nationale d’enclencher la procédure contre deux députés cités dans un trafic présumé de passeports diplomatiques alimente les quotidiens sénégalais.Pour la levée de l’immunité parlementaire d’El Hadji Mamadou Sall et Boubacar Biaye, Le Quotidien informe que « le visa (sera) en examen » car le bureau du parlement se réunit lundi 18 octobre 2021.

Le journal indique que c’est le premier pas de l’Assemblée nationale depuis l’éclatement du trafic présumé de passeports diplomatiques.

Cela fait dire à Walf Quotidien que « l’Assemblée livre Biaye et Sall », poussant Sud Quotidien à souligner que « l’Assemblée s’active lundi ».

« Levée de l’immunité des députés Biaye et Sall : Niasse s’engage personnellement », rapporte Vox Populi, citant le président de l’Assemblée nationale qui affirme : « Le député est un citoyen qui est responsable de son comportement, devant la loi, devant le droit et devant la justice ».

De son côté, Le Soleil écrit que « Moustapha Niasse rassure sur le traitement de la levée de l’immunité » des députés accusés.

Toutes choses qui poussent EnQuête à noter que Niasse a asséné ses vérités, hier jeudi, lors de la Session ordinaire unique de l’année 2021-2022 de l’Assemblée nationale.

En politique, Vox Populi informe que pour éviter un « remake » de la bagarre de Ziguinchor avant les élections locales du 23 janvier 2022, « les coalitions invitées à signer une Charte contre la violence ».

Dans un entretien avec L’Observateur, Cheikh Mahi Cissé, porte-parole de Médina Baye explique « pourquoi nous avons décidé d’organiser le Gamou ».

« Baye Niass, le Prophète et les pandémies. Les projets pour Médina Baye et le carnet hérité de Cheikh Al Islam », poursuit M. Cissé.

La presse traite également du décès de Joseph Koto, ancien sélectionneur national de l’équipe de football.

C’est le cas du Soleil qui fait état du « dernier match » du sélectionneur de l’équipe nationale olympique qu’il était jusqu’à sa mort.

« Koto perd son dernier match. C’est sur le chemin du retour après avoir déposé le président du Casa Sport qu’il a fait le malaise », détaille L’As.

« Koto, un monument s’effondre », note Stades, rappelant qu’il était le sélectionneur le plus titré du Sénégal.


Commentaire

Bon plan
Publié le 05.04.2019

HOLGING

Immergée dans une vaste extension de paysages vierges terrestres et marins, d’une structure de base développée et d'un climat attrayant, la Guinée Equatoriale pourrait devenir…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut