International › APA

Sénégal : l’opposition ne s’entend pas sur un candidat pour le perchoir

Les quotidiens sénégalais parvenus mercredi à APA titrent principalement sur la difficile entente des leaders de l’opposition pour désigner un candidat pour le poste de président de l’Assemblée nationale.Sud Quotidien indique que « l’opposition joue le trouble-fête » dans la course à la présidence de l’Assemblée nationale. En effet, la coalition présidentielle Benno Bokk Yakaar (BBY, unis pour un même espoir) et l’inter-coalition de l’opposition Yewwi Askan Wi (YAW, libérer le peuple) et Wallu Sénégal (sauver le Sénégal) « s’apprêtent à un duel sans merci pour le perchoir, le 12 septembre prochain, date de l’installation de la 14ème législature ».

Le Quotidien souligne que « Yewwi libère demain » en annonçant son candidat au perchoir. En revanche, « Wallu maintient son candidat ». Par ailleurs, « l’inter-coalition valide trois groupes parlementaires », note le journal.

Cela fait dire que le huis-clos des leaders de Yewwi-Wallu sur le candidat au perchoir a été un « échec » parce que Pastef a décidé d’être « dans la danse ». En effet, les cadres du parti d’Ousmane Sonko « proposent Birame Soulèye Diop » alors que Barthélémy Dias, Ahmed Aïdara et Lamine Thiam, d’autres figures de l’inter-coalition élues députés, ont manifesté aussi leur désir de devenir le prochain président de l’Assemblée nationale.

EnQuête remarque ainsi un « choc des ambitions » autour du perchoir, notant que le journaliste Ahmed Aïdara, le maire de Dakar Barthélémy Dias, le marabout Cheikh Bara Doly et Mamadou Lamine Thiam, responsable au Parti démocratique sénégalais (PDS) de l’ex-président Abdoulaye Wade, « convoitent le poste ».

Sur un autre sujet, Walf Quotidien évoque la « précoce » déclaration de candidature à la présidentielle de 2024 de l’opposant Ousmane Sonko pour expliquer les raisons qui poussent des leaders politiques sénégalais à adopter cette stratégie.

Au même moment, le journal dresse le portrait du Premier ministre « qu’il lui (Macky Sall) faut » après que le poste est resté vacant depuis sa réactivation il y a près d’un an.

L’AS met en évidence aussi les « ports et traits du prochain Premier ministre de Macky Sall », faisant remarquer que « le Sénégal est dans l’attente d’un nouveau gouvernement après l’issue des dernières élections législatives marquées par une forte présence de l’opposition à l’Assemblée nationale ».


Commentaire

Bon plan
Publié le 04.07.2022

A la découverte du parc national de Monte Alén 

Le parc national de Monte Alén est situé dans la chaîne de montagnes Niefang, dans la région continentale de la Guinée équatoriale. Sa surface est d'environ 1…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut