International › APA

Sénégal : politique et économie se partagent la Une des quotidiens

Les quotidiens sénégalais, parvenus ce vendredi à APA, traitent essentiellement du lancement d’une coalition de l’opposition en vue des prochaines Locales et de l’Etat qui renonce à 47 milliards de FCfa de recettes pour lutter contre l’inflation.« Le +pacte de sang+ », arbore à sa Une EnQuête avant de préciser en sous-titres que « Khalifa Sall, Sonko, Aida Mbodj, Cheikh B. Dièye, Gakou, Déthié Fall et Cie iront ensemble aux Locales et aux Législatives. » Ces derniers « ont signé une charte contre tout compromis ou compromission avec Macky Sall », ajoute le journal.

« Annoncée depuis quelques jours, la grande coalition de l’opposition a finalement vu le jour hier, malgré les soubresauts qui ont marqué sa gestation. Au nombre de 22, les organisations politiques signataires de la charte d’alliance dénommée +Yewwi Askan Wi (libérer le peuple en langue wolof+ ont juré de s’unir en perspectives des élections locales de janvier 2022, des législatives de juillet 2022 et de la présidentielle de 2024 », détaille L’AS.

Cela pousse Sud Quotidien à arborer cette Une : « +Yewwi askaan wi+ en marche ! » Dans les colonnes du journal, l’enseignant-chercheur en Sciences politiques estime toutefois qu’« il sera très difficile pour la coalition de tenir tête à la majorité au pouvoir. »

Sous le titre « Yewwi Askan Wi : la machine qui veut basculer Benno », Vox Populi signale que « la coalition bride ses membres : pas de critiques ou discrédit entre membres ou sur la coalition, pas de listes parallèles, pas de compromis ou compromission avec le pouvoir et la ligne de conduite à tenir. »

Cette coalition ne fait cependant pas l’unanimité au sein des partis opposés au régime actuel. La coalition Jotna et le Congrès de la Renaissance Démocratique (CRD) ont ainsi fustigé dans Vox Populi la démarche qui a abouti au lancement de la Grande coalition.

« Ils ne veulent pas +embarquer dans un tel projet, sans débat et qui, depuis ses origines, souffre d’un manque manifeste de transparence+ », précise la publication.

Cela fait dire à WalfQuotidien que « l’opposition (est) dans tous ses éclats ». « La coalition XXL de l’opposition vit, peut-être, ses derniers instants. La Majorité qui se réjouit de cette implosion, fruit du choc des ambitions, ne se porte guère mieux, ne faisant que différer les contentieux », analysent nos confrères.

En économie, Le Soleil annonce « un soutien robuste aux ménages ». L’Etat a en effet renoncé à 47 milliards de FCfa de recettes pour permettre aux citoyens de supporter la hausse du prix des denrées de première nécessité.

EnQuête parle d’une « thérapie de choc de l’Etat » qui a procédé à une baisse et la suspension de certaines taxes douanières pour soutenir les ménages. Pour L’AS, « l’Etat freine l’inflation ». Cette suspension de taxes tous azimuts était nécessaire « pour éviter des émeutes de la faim », estime Sud Quotidien.

Si l’Etat s’adonne à ce « sacrifice » de 47 milliards, il « oblige (cependant) les commerçants à se mettre en règle avec le fisc » pour atténuer les pertes, note WalfQuotidien.


Commentaire

Bon plan
Publié le 05.04.2019

HOLGING

Immergée dans une vaste extension de paysages vierges terrestres et marins, d’une structure de base développée et d'un climat attrayant, la Guinée Equatoriale pourrait devenir…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut