International › APA

Services publics ivoiriens: une plateforme de dénonciation annoncée dès janvier

Le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, a annoncé lundi la mise en place, dès janvier 2022, d’une plateforme de dénonciation pour lutter contre la corruption et le non respect des dispositions administratives.

M. Patrick Achi a annoncé la création de cette plateforme électronique à l’occasion de son premier grand oral, face à la presse à la Primature.  Répondant à la question d’un journaliste sur le non respect des cautions des loyers d’habitations, le Premier ministre a indiqué qu' »il a été décidé de mettre en place dès janvier une plateforme de dénonciation ».

Ce dispositif, dira-t-il, permettra aux populations, de façon anonymes d’envoyer des e-mails ou de faire des appels pour dénoncer un administrateur indélicat ou le non respect d’une mesure officielle. 

Derrière cette plateforme, c’est une véritable équipe qui va piloter le suivi pour s’assurer que les décisions qui sont prises par l’Etat sont respectées.  Et, ce afin que « s’il y a des indélicats qui ne sont pas prêts à respecter ces règles, ils puissent être identifiés et sanctionnés », a-t-il poursuivi.

La plateforme de dénonciation sera conduite par le ministère de la Bonne gouvernance et la lutte contre la corruption avec d’autres ministères. 


Commentaire

Bon plan
Publié le 05.04.2019

HOLGING

Immergée dans une vaste extension de paysages vierges terrestres et marins, d’une structure de base développée et d'un climat attrayant, la Guinée Equatoriale pourrait devenir…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut