International › APA

Tourisme et économie au menu des quotidiens marocains

Les enjeux de l’assouplissement des restrictions pour stimuler le tourisme, le soutien de l’entreprise et l’aide accordée aux transporteurs routiers sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce mardi.+Aujourd’hui Le Maroc+, qui aborde les enjeux de l’assouplissement des restrictions pour stimuler le tourisme, souligne la nécessité de « regarder de prés » les solutions conçues par certains pays pour attirer les touristes étrangers.

En se ruant sur les grands marchés émetteurs pour attirer les touristes étrangers, certains pays ne lésinent pas sur les moyens: campagnes de communication à grande échelle, promotions sur les tarifs, densification des liaisons aériennes, sans oublier les roadshows et autres opérations de marketing direct, constate le journal.

Simultanément, les destinations ont rajouté dans leurs dispositifs de vente des arguments massue, notamment ceux relatifs aux restrictions de voyage comme l’abandon des pass sanitaires, des tests PCR et autres “avantages” de circonstance qui ont leur poids, note-t-il.

L’Economiste, qui s’attarde sur le soutient de l’entreprise, écrit que la crise sanitaire a conduit l’Etat à déployer toute une batterie de mesures pour éviter aux entreprises le grand plongeon, ajoutant qu’une deuxième vague de soutien a été lancée avec le conflit ukrainien.

Les entreprises qui pourront résister au tsunami doivent aussi avoir face à elles une administration de «choc» qui doit les accompagner et les aider à reprendre leurs investissements sur le marché local et à l’international, poursuit-il, estimant que les prochains mois seront « cruciaux » pour les entreprises « qui sortiront indemnes ou pas de la vallée de la mort ».

+L’Opinion+ écrit qu’aucune mesure supplémentaire n’est prévue, hormis l’aide accordée aux transporteurs routiers, pour faire face à la hausse continue des prix des carburants. C’est là en substance le message adressé par la ministre de l’Économie et des finances, Nadia Fettah Alaoui, aux membres de la Chambre des représentants.

Sur un ton résolu, la ministre a indiqué que cette flambée des prix des matières premières touche une large partie des pays du monde, dont certains peinent même à s’approvisionner.

Le choix du gouvernement, rappelle l’argentière du Royaume, a été d’accorder des subventions aux transporteurs routiers, étant donné qu’ils sont les acteurs d’un secteur horizontal, premier en termes de consommation de carburants, et qui influe sur les prix de tous les produits, souligne le quotidien.


Commentaire

Bon plan
Publié le 04.07.2022

A la découverte du parc national de Monte Alén 

Le parc national de Monte Alén est situé dans la chaîne de montagnes Niefang, dans la région continentale de la Guinée équatoriale. Sa surface est d'environ 1…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut